Salon du livre de l’Estrie 2019

C’était notre deuxième visite au Salon du livre de l’Estrie et nous avons été enchantées par nos quelques heures passées au Centre de foire de Sherbrooke. Plusieurs aspects nous ont particulièrement plu.

D’abord, il y avait une belle représentation des différentes maisons d’édition, bien que nous ayons été déçue de ne pas retrouver Dominique et compagnie. L’offre demeurait tout de même très intéressante. Enfin,  nous avons pu faire le plein des magnifiques albums des éditions D’eux.

Nous y sommes allées la première journée, alors que de nombreux groupes scolaires étaient au rendez-vous. Nous avons remarqué qu’une foule d’animations leur étaient offertes et qu’il y avait beaucoup de vie. Malgré la grand quantité de participants, on pouvait circuler facilement puisque les allées sont très larges.

Personnellement, nous avons fait de belles rencontres lors de notre visite. D’abord, au kiosque Fonfon, nous avons été accueillies par des personnes souriantes et sympathiques. Avec notre achat de l’album Pet et Répète, nous avons reçu l’affiche et le signet du livre! C’est très apprécié! Aux Éditions Michel Quintin, nous avons fait signer notre album La dinde qui voulait voter par son auteure Carine Paquin. D’ailleurs, elle nous a annoncé que ses deux livres déjà parus ne seraient pas seuls (voir les liens vers les chroniques au bas de la page). Il s’agit en fait d’une collection complète qui illustrera et présentera différents enjeux sociaux aux enfants. Notre kiosque favori, notre coup de coeur et notre grande découverte est celui des Éditions Tête haute. Ils offrent plusieurs livres extrêmement pertinents à présenter à nos enfants, comme parents. Ne manquez pas nos prochaines chroniques pour voir nos suggestions et nos coups de coeur de cette maison d’édition toute jeune!

À différents endroits dans le salon, il y avait des espaces pour s’asseoir, pour feuilleter nos achats, pour reposer nos jambes. Nous avons vraiment apprécié cette idée et elle devrait être répétée dans tous ces événements littéraires. En plus, dans la salle du salon, une cantine servait des repas léger et des toilettes étaient accessibles. Même pas besoin de sortir! Une autre commodité avantageuse est le stationnement gratuit à même la bâtisse. En économisant sur le stationnement, on a plus de budget pour nos achats!

Salon du livre de l'Estrie 2019

Merci au Salon du livre de l’Estrie pour ce merveilleux temps passé à toucher, admirer, regarder, lire, découvrir et acheter de magnifiques livres et albums.

Sophie et Sarah

Voici les liens vers les chroniques sur les deux albums de Carine Paquin aux Éditions Michel Quintin.

https://livreacoeur.wordpress.com/2019/10/18/la-dinde-qui-voulait-voter/

https://livreacoeur.wordpress.com/2019/04/20/le-coq-qui-voulait-etre-une-poule/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s