L’envers des contes

L’envers des contes
Écrit par Catherine Girard-Audet, scénario de Gihef et illustré par Zimra
Publié chez Kennes
Âge: 8 ans et plus
Note: 5 étoiles

La sœur pas si laide de Cendrillon

Résultats de recherche d'images pour « la soeur pas si laide de cendrillon »

Résumé

Vous connaissez tous l’histoire de Charles Perrault: Cendrillon rencontre le Prince Charmant, il lui enfile une pantoufle de verre, ils s’embrassent, se marient, vivent heureux et ont une tripotée d’enfants. Ce dont le père Perrault ne vous a jamais parlé, c’est des dommages collatéraux causés par cette belle histoire et de tous les efforts que les personnages soi-disant secondaires tels que Javotte, la sœur pas si laide de Cendrillon, ont dû accomplir pour vous offrir cette fin heureuse. Justice lui est rendue dans ce premier tome de « L’envers des contes » où l’on apprend que sans elle, Cendrillon ne serait sans doute jamais arrivée jusqu’à l’autel.

La belle-mère pas si cruelle de Blanche-Neige

Résultats de recherche d'images pour « la belle-mère pas si cruelle »

Résumé

La dernière fois que vous avez entendu parler d’elle, elle essayait d’empoisonner Blanche-Neige avec une pomme. Fort heureusement, son plan a échoué. En guise de rédemption, elle a dû suivre une cure de gentillesse dans un centre de méditation où elle n’a pu porter ni maquillage ni belles robes et où son miroir lui a été confisqué! Cela l’a transformée. Reine est prête aujourd’hui à réintégrer son village pour prouver à Blanche-Neige et à tous les autres habitants de Livredecontes qu’elle est une nouvelle femme.

Chronique

Ces magnifiques bandes dessinées sont en réalité des adaptations de romans de Catherine Girard-Audet, des contes réinventés qui offrent une nouvelle vision de certains personnages des contes classiques. D’ailleurs, je connaissais déjà ces romans et je les adorais. Mais l’idée de les publier sous forme de bande dessinée me plaît énormément. On offre ainsi aux jeunes un livre sous un format qui les intéresse beaucoup, qu’ils favorisent souvent lorsqu’ils ont à choisir une lecture, avec une référence à des contes classiques, souvent méconnus.

Le texte est hilarant, l’humour est mis de l’avant tout au long du livre. On apprend à connaître les méchants de certains contes sous un nouveau jour, nous permettant de modifier notre perception de ces personnages. J’ai trouvé les idées présentées dans le livre excellentes et très créatives.

Contrairement à la majorité des bandes dessinées, celles-ci présentent une grande quantité de texte, ce qui les rend davantage appropriées au niveau de lecture du public cible. De plus, je suis convaincue qu’elles plairont autant aux garçons qu’aux filles. Les images colorées et attrayantes attireront les élèves. Si vous avez à choisir des bandes dessinées pour nourrir votre coin lecture ou votre bibliothèque, je vous recommande assurément les titres parus dans la série « L’envers des contes ».

Sophie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s