Rohingyas

Résultats de recherche d'images pour « rohingyas livre »

Rohingyas
Écrit par Élizabeth Turgeon
Publié chez Les éditions du Boréal
Pages: 224 pages
Catégorie: Roman 10 à 14 ans
Note: 4 étoiles

Résumé

Zacharie, Mya et Ko Than sont en route vers le Myanmar lorsque les moteurs de leur avion tombent en panne. Le pilote n’a pas le choix : il doit faire un amerrissage forcé, en plein coeur de la mer d’Andaman.

Les chaînes de télévision diffusent en boucle la nouvelle et annoncent qu’aucun rescapé n’a été retrouvé pour l’instant. Les parents des trois adolescents sont rongés par l’inquiétude. Reverront-ils leurs enfants vivants ?

Alors que des équipes de recherche s’évertuent à localiser l’avion disparu, une barque de Rohingyas est ballottée par les vagues, à des kilomètres des côtes. Condamnés à l’exil par l’intolérance des hommes, les Rohingyas errent en mer en espérant des secours qui ne viennent pas.

Chronique

Je dois avouer que ce roman se trouvait dans ma table de nuit depuis plusieurs semaines. Je suis le genre de lectrice qui se laisse charmer par « l’apparence » d’un roman. Pour celui-ci, la couverture m’attirait peu, c’est pourquoi je faisais toujours passer d’autres lectures avant ce roman. Ce fut une grave erreur. Par ailleurs, maintenant que j’ai terminé ma lecture, je trouve la couverture tout à fait approprié et fidèle à l’ambiance du roman.

Dès que j’ai commencé à lire ce livre, j’ai été captivée. A peine notre lecture est-elle commencée qu’on se trouve déjà en plein cœur de l’action. Derrière cette histoire d’amerrissage d’urgence et de survie se cache une cause humanitaire, une réalité qui m’était totalement inconnue: celle d’hommes et de femmes privées de leurs droits et de leurs libertés. J’ai rarement eu l’occasion de lire des histoires portant une cause aussi importante que l’égalité entre les peuples, mais j’avoue que celle-ci m’a donné le goût d’en lire d’autres.

A plusieurs occasions, je me suis imaginée  partager ma lecture avec mes élèves du 3e cycle, dans le cadre de cours d’éthique et culture religieuse. D’ailleurs, j’ai eu envie de discuter avec eux des questions qu’un des personnages adresse à la fin du roman: Et si on abolissait les frontières? Vous me croyez pas que le monde deviendrait plus juste pour tous?

Sophie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s